La beauté du monde
  • 16.05.2023

RUBRIQUE LITTÉRAIRE La beauté du monde, voyager sans se presser

Les beaux jours arrivent et bientôt les vacances seront là. Quel plaisir de préparer avec ses parents la prochaine destination et déjà commencer à rêver.... Pour ce faire plongez dans ce magnifique album qui propose quarante itinéraires à travers le monde mais avec l'idée de voyager en réduisant son empreinte carbone en utilisant des modes de transport doux pour la nature : des randonnées à pied dans le désert de Jordanie ou au coeur de la forêt de Nyungwe au Rwanda, la route de la soie à vélo, des croisières dans les fjords norvégiens ou sur le Nil, des voyages en train en Ecosse ou en Argentine dans le "train des nuages". Des vacances autrement, plus respectueuses, plus vertes : en vélo dans les ruines de la cité d'Angkor, à pied le long d'une voie romaine, en kayak dans les îles Galapagos, en train vers la plus haute gare d'Inde. Cet album est une véritable invitation au voyage depuis son canapé, pour devenir un voyageur responsable et respectueux des merveilles notre planète.

Daniel Snevajs.

Payot Info

« La beauté du monde, voyager sans se presser » de Honoré Carl, Kevin Howdeshell (Illustrateur) Krsiten Howdeshell (Illustratrice ), Bérengère Viennot (Traductrice), Gallimard Jeunesse, Coll. Albums documentaires, avril 2023, Album 95 pages, 9782075172929. A partir de 10 ans.

Voir les archives

ACTUALITÉS

29e Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme

Plus de 70 évènements programmés pour la 29e Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme dédiée aux droits humains

RUBRIQUE LITTÉRAIRE

4998 amis

Petit livre malicieux qui interroge brillamment sur notre rapport aux réseaux sociaux et Facebook en particulier.

RTS DÉCOUVERTE

L'égalité

En Suisse, les femmes auront dû batailler ferme avant de voir inscrit dans la Constitution le suffrage universel féminin, en 1971.

Point de Vue

Lutter contre le réchauffement climatique

Un rayon de soleil qui se réjouit de rebondir sur la glace du Grand Nord comme il en a l’habitude, sauf que, cette fois, il est happé par l’océan Arctique et ne parvient plus à retraverser l’atmosp

AVEC LE SOUTIEN
PARTENAIRES