PRESSE Le Monde 1er avril 2014

Hélène Langevin-Joliot : « A 6 ans, je parlais de particules » Dans la famille d'Hélène Langevin-Joliot, on est physicienne de mère en fille et en petite-fille. Et l'arbre généalogique croule sous les Prix Nobel. Ses grands-parents, Marie et Pierre Curie, ont reçu celui de physique en 1903, pour la découverte de la radioactivité. Puis à nouveau sa grand-mère, seule cette fois, celui de chimie en 1911, pour avoir identifié deux nouveaux éléments: le radium et le polonium. Enfin, le prix a récompensé en 1935 les travaux de ses parents, Frédéric et Irène Jolio-Curie, sur la radioactivité artificielle.

Lien externe

ACTUALITÉS

29e Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme

Plus de 70 évènements programmés pour la 29e Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme dédiée aux droits humains

RUBRIQUE LITTÉRAIRE

4998 amis

Petit livre malicieux qui interroge brillamment sur notre rapport aux réseaux sociaux et Facebook en particulier.

RTS DÉCOUVERTE

L'égalité

En Suisse, les femmes auront dû batailler ferme avant de voir inscrit dans la Constitution le suffrage universel féminin, en 1971.

Point de Vue

Lutter contre le réchauffement climatique

Un rayon de soleil qui se réjouit de rebondir sur la glace du Grand Nord comme il en a l’habitude, sauf que, cette fois, il est happé par l’océan Arctique et ne parvient plus à retraverser l’atmosp

AVEC LE SOUTIEN
PARTENAIRES