Une mobilisation sans précédent

15 Avril

Les Neuchâteloises et les Neuchâtelois ont participé en nombre, du 18 au 30 mars 2018, à la septantaine d’évènements proposés lors de la 23e édition de la Semaine neuchâteloise d’actions contre le racisme (SACR) sur le thème du « Racisme d’hier et d’aujourd’hui ».

Cette année, la participation exceptionnelle des institutions culturelles du Canton de Neuchâtel a donné une ampleur sans précédent à la SACR. En proposant des espaces de discussion et de rencontre, ces institutions ont permis de toucher un public toujours plus intéressé à comprendre les mécanismes individuels et collectifs conduisant au rejet de l’autre. Les associations ainsi que les collectivités migrantes ont elles aussi participé de manière active par des actions de théâtre de rue ou l’organisation de conférences pour parler des discriminations vécues au quotidien. Entre colonialisme et nouvelles formes de discrimination, des thématiques comme l’immigration italienne ont été abordées. Cooperaxion a notamment rencontré un succès considérable avec près de 200 participant-e-s lors de la visite guidée des vestiges de l’esclavage en ville de Neuchâtel.

Les enfants très présents

La grande journée de football au stade de la Maladière organisée par l’association neuchâteloise de football avec le soutien de la Ville de Neuchâtel a réuni 200 enfants, seize équipes juniors de tout le canton et des équipes amateurs qui se sont affrontées lors de matchs amicaux.

1'268 élèves ont pu assister à l’une des conférences qui ont été proposées au sein de différentes écoles du canton, que ce soit par le journaliste italien Gigi Riva, le conseiller d’État Alain Ribaux, le jeune musicien syrien d’Hekmat Homsi ou H. J. Lim, pianiste et marraine de la SACR. Les services de la jeunesse, les centres de loisirs et musées ont aussi adapté leurs activités durant toute la semaine pour s’inscrire dans la thématique.

Hello,
Inscrivez-vous et recevez directement nos actualités, nos événement et programmes.