Gilles Landini

Gilles Landini

Grieg, compositeur citoyen

"Ce simple citoyen norvégien, qui vécut dans la seconde partie du 19e siècle et à l'aube du 20e siècle, est encore aujourd'hui considéré dans son pays comme un moment de la conscience humaine. La Norvège qui pendant 5 siècles n'était pas souveraine, n'est devenue autonome qu'en 1905.

Grieg a réfléchi à ce qu'était l'identité culturelle oubliée ou floue de son pays, pacifiquement, sans ensuite s'enfermer dans un chauvinisme étroit... Humaniste attentif aux droits de l'humain et à son bien-être, il pensait que le public qui comprenait vraiment sa musique était celui simplement des usines où l'on venait faire jouer sa musique, des réunions amicales, de tout un chacun, et non pas celui des grandes salles de concerts où les gens très riches ne venaient que pour s'y faire voir et passer le temps. Il organisa aussi des concerts avec ses oeuvres pour récolter de l'argent pour les chômeurs.

Pourtant il fut à son époque une véritable star, au point qu'à la fin d'un concert où il dirigeait un orchestre interprétant ses œuvres, il dut laisser son habit aux mains du public totalement hystérique. Profondément amoureux de la nature et des montagnes de son pays, il voulait que la musique qu'il composait soit comme des maisons de mélodies pour que les humains puissent s'y reposer, ou un pain musical bienfaisant pour chacun...

Son engagement pour les droits humains le portèrent à s'élever contre une très grave injustice qui eut un retentissement dans tout l'occident à la fin du 19e siècle. Sa position publique fit qu'on le menaça même de mort."

 

Morceaux joués: - Danse des montagnes - Le cortège des mariés passe - Carnaval - Petit troll - Harmonisation de chants de son pays

 

 

 

Hello,
Inscrivez-vous et recevez directement nos actualités, nos événement et programmes.